< Retour

Lors d’une formation présentielle, tout formateur s’est déjà posé cette question : comment retenir l’attention des apprenants jusqu’à la fin de la séquence ? Comment réussir à impliquer les participants pour ne pas qu’ils décrochent en cours de route ? Découvrez les 10 règles d’or pour réussir à captiver votre auditoire tout au long d’une formation en présentiel.

 

Utilisez le storytelling pour susciter l’émotion des apprenants

 

Lorsque l’on est formateur, on a toujours tendance à sous-estimer l’impact émotionnel dans les apprentissages. Pourtant, en jouant sur la corde des émotions, il est possible de captiver facilement votre auditoire pour l’aider à assimiler et à retenir des informations.

 

Il n’y a rien de mieux pour capter l’attention et stimuler l’implication des apprenants qu’un scénario pédagogique bien ficelé qui fait appel à l’imaginaire et à la créativité. Utiliser le storytelling en formation permet au formateur de mobiliser les apprenants pour les aider à mieux comprendre, à s’intéresser et à mémoriser plus facilement des informations.

 

Mais au fait, le storytelling c’est quoi ? C’est tout simplement l’art de raconter des histoires. Et oui, vous avez juste à reprendre les règles de base de la narration (situation initiale, élément perturbateur, résolution, situation finale) et à les appliquer en formation professionnelle.

 

Donnez du sens à l’apprentissage pour intéresser vos apprenants

 

Savoir donner du sens à une formation, voilà peut-être l’une des bases de la pédagogie (lien vers l’article Pédagogie). Il est essentiel que les apprenants sachent pourquoi ils apprennent à maîtriser tel ou tel outil. Et non pas uniquement comment il faut faire pour y arriver.

 

Imaginons que vous formiez une équipe à l’utilisation des nouveaux outils collaboratifs. Vous leur expliquer comment utiliser Google Drive, Trello ou Asana. Mais si vous ne leur expliquez quels sont les avantages de ces outils et pourquoi ils doivent les utiliser, ils continueront à s’échanger des fichiers en 10 ou 20 versions par chaîne de mail.

 

Pour résumer, donner une recette ou un mode d’emploi en formation présentielle ne suffit pas. Pour retenir l’attention des participants et susciter leur intérêt, le formateur doit éveiller leur curiosité, les impliquer et toujours prendre leur expérience en compte. N’oubliez pas : on retient bien plus facilement une information lorsqu’on lui donne du sens !

 

En formation présentielle, n’oubliez pas la pratique !

 

En formation présentielle, surtout n’oubliez jamais de mettre les participants en situation. Passer par la pratique, c’est le meilleur moyen d’apprendre. Un bon formateur, c’est celui qui sait sortir du tout théorique et connecter les savoirs et les apprentissages transmis au réel et au monde de l’entreprise ! Quoi de mieux pour assimiler un information ou un concept qu’une application concrète qui favorise le travail de groupe ?

 

Lorsque vous concevez votre scénario pédagogique, pensez toujours à relier les éléments théoriques à des situations vécues en utilisant des cas concrets. Il faut que les apprenants puissent s’identifier aux situations exposées, de manière à en puiser des ressources qu’ils mettront en application plus tard en entreprise. Le formateur peut alors utiliser de nombreuses techniques pédagogiques pour animer ces cas pratiques : analyse de situation, jeu de rôle, mise en application en petit groupe.

 

Structurez le contenu de vos formations présentielles

 

Pour susciter l’intérêt et stimuler la concentration des apprenants, rien ne vaut un contenu de formation présentielle parfaitement organisé et structuré. Lorsque vous concevez votre scénario pédagogique, vous devez toujours garder en tête votre logique d’apprentissage, pour lier les éléments entre-eux.

 

La structure de votre formation en présentiel passe par plusieurs étapes. D’abord la construction d’un plan sur la journée ou la semaine. Ensuite la mise en place d’une progression au fur et à mesure des séances. Puis des temps de débriefing à chaque étape, pour s’assurer que les participants ont bien assimilé les savoirs et les compétences partagés. Il est toujours plus facile d’apprendre quand un contenu est bien structuré !

 

Enfin pour favoriser l’implication des apprenants et capter leur attention, n’hésitez pas à commencer par des notions simples pour aller vers le complexe. N’oubliez pas de varier les formats pédagogiques et de trouver le juste équilibre entre apport théorique, exemples concrets et mise en pratique.

 

Laissez vos apprenants prendre des pauses

 

Le timing de votre formation est une élément essentiel à sa réussite (lien vers article comment réussir formation). Passez 90 minutes, l’attention des apprenants à tendance à s’écrouler pour atteindre le niveau zéro. Au-delà de 45 minutes, elle commence déjà à décliner. Le cerveau humain a donc plus de facilité à apprendre lors de séances courtes.

 

Autant vous le dire tout de suite : si vous souhaitez conserver l’attention des apprenants toute la journée, aménagez des temps de pause réguliers, au minimum chaque heure. La méthode Pomodoro préconise même des séquences de travail de 30 minutes entrecoupées de pauses.

 

Multipliez au maximum les activités et les techniques pédagogiques

 

Vous l’avez compris, l’attention de l’apprenant adulte (et de l’adulte en général d’ailleurs) est très limitée dans le temps. Mais alors comment faire pour booster la motivation des participants et lutter contre le décrochage ? Et bien tout simplement en variant régulièrement les activités, les méthodes et les supports pédagogiques pour mieux apprendre.

 

N’utilisez pas simplement votre présentation Powerpoint (lien vers article documents d’appui en formation) pour illustrer votre formation. Proposez en complément des séquences vidéo, des sketchnotes, des schémas, des images. Pensez également au digital, qui peut être un excellent support en présentiel.

 

Pour les activités et la méthode, c’est exactement la même chose. Pensez à alterner les séquences théoriques avec des débats, des exercices, des quizs, des jeux, des mises en situation. Mettez les apprenants au travail, mais gardez toujours un fil conducteur clair. C’est le meilleur moyen de retenir l’attention des participants et de ne perdre personne en vol.

 

Scénarisez vos séances de formation pour captiver votre auditoire

 

Vous avez envie que les participants à votre formation en présentiel sortent de vos séances captivés, avec l’irrépressible envie de revenir le lendemain ? Alors inspirez-vous des techniques de la télévision et du cinéma pour créer des scénarios de formation à la fois accrocheurs et addictifs.

 

La méthode la plus reconnue dans ce domaine est la technique dites cliffhanger. Si son nom fait référence à un film culte avec Sylvester Stalone, cette méthode a en réalité été mise au point au XIXe siècle. En anglais, “cliffhanger” signifie tout simplement “suspendu à la falaise”. Vous saisissez le concept ? L’idée est donc de terminer un épisode ou une séquence de formation en donnant envie aux participants d’aller plus loin, en les tenant en haleine, en ne donnant pas le dénouement immédiatement. Essayez cette technique en séance de travail, vous verrez, le résultat est saisissant.

 

Impliquez de manière individuelle vos apprenants en formation

 

Autre règle d’or à ne pas oublier pour retenir l’attention des participants : les solliciter de manière individuelle pour les impliquer et les valoriser auprès du groupe ou d’eux-même. Il n’y a rien de tel pour apprendre et mieux assimiler les connaissances.

 

Par exemple, si l’un des apprenants de votre groupe est expert sur une question abordée durant la formation, pourquoi ne pas tirer partie de cette situation. Vous pouvez lui proposer d’intervenir et d’apporter son éclairage sur le sujet abordé avec le groupe.

 

Utilisez le pouvoir du gaming pour stimuler l’implication

 

Parmi les dernières innovations pédagogiques, le gaming est l’un des formats qui séduit le plus les apprenants actuellement. Quoi de mieux pour susciter l’intérêt et capter l’attention qu’un jeu de rôle entre participants ?

 

Aussi appelé ludification, la gamification de la formation permet de rendre les participants acteurs, de favoriser les apprentissages sociaux et de faciliter l’assimilation par l’action. Et contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que les millenials qui sont réceptifs au gaming. Très utilisé en digital learning, le jeu est également très utile lors de séquence de travail en présentiel.

 

Parmi les jeux les plus fréquemment utilisés en formation pour adultes (lien vers article formation professionnelle), on retrouve les serious games, les jeux cadres de Thiagi et les jeux de rôle.

 

Favoriser les interactions en formation présentielle

 

Les moments d’échanges entre participants sont essentiels lors d’une formation en présentiel. Ils permettent d’abord de confronter les points de vue, de débattre autour des concepts abordés durant la séance et de mieux s’approprier les savoirs et les compétences.

 

Mais les moments d’échanges sont également l’un des meilleurs moyens de capter et retenir l’attention des apprenants durant une journée de formation. En favorisant les interactions, vous faites passer les participants du mode passif (j’écoute) au mode actif (je participe).

 

Dernier conseil : oubliez les interventions classiques en mode cours magistral et présentation Powerpoint. Passez au mode participatif en invitant à débattre, en discutant, en favorisant le travail en groupe et en échangeant des points de vue. C’est la dernière des règles d’or pour éviter les décrochages.

 

Envie d’aller plus loin ? Découvrez notre série d’articles Bonnes Pratiques pour les formateurs sur le blog (lien vers catégorie Bonnes Pratiques).

Restons en contact, abonnez-vous à notre newsletter